dimanche , 19 novembre 2017
Home > Article > Gratuit, Professionnel ou Premium ?!?! Quel plan de Power BI est fait pour moi ??

Gratuit, Professionnel ou Premium ?!?! Quel plan de Power BI est fait pour moi ??

Les annonces sont nombreuses en premier jour du Sommet Microsoft Data Insights à Seattle. Nombreuses sur les plans techniques et technologiques mais pas seulement car ces services sont aussi attachés à une souscription. Je voulais donc en profiter pour essayer de clarifier la situation actuelle. Je ne comparerai donc pas avec ce qui se faisait avant mais les options d’évolution seront couvertes à la fin ou dans un post suivant. Je reviendrais également sur les produits de la gamme puisqu’elle s’étoffe et se repositionne sur certains aspects. Bref… On a du boulot pour détailler tout cela 😉

Les plans disponibles

Lorsque vous vous rendez sur la page tarification du site Powerbi.com, les 3 seules offres de tarifications existantes sont :

Gratuite, Professionnelle ou Premium… Rien de plus… Ce qui a pour effet de continuer à simplifier le modèle de tarification. Mais c’est à l’intérieur de ces offres que Microsoft a concentré ses efforts.

Avant de rentrer dans les limites et comparaisons, ce qui reviens à un graphique du genre :

Le plan Gratuit

On le voit ici Microsoft semble vouloir remettre le focus sur Power BI Desktop comme l’outil personnel par excellence. Il est vrai que Power BI Desktop a maintenant rattraper bons nombres des petits retards sur Excel mais il est possible néanmoins de télécharger l’éditeur Power BI pour Excel https://powerbi.microsoft.com/fr-fr/excel-dashboard-publisher/.

Toujours est-il que cette présentation est finalement bien plus simple dans la mesure ou bon nombre des projets Power BI, enfin ceux que j’ai la chance d’avoir accompagnés, commencent par une phase de maquettage à partir de tableaux de bord Excel dans beaucoup de cas.

Microsoft a décidé de retirer cette notion, qui était souvent contraignante lors des maquettages, de limites de taille des DataSets. Ce qui signifie que dès la version Gratuite, vous avez les mêmes contraintes de taille que pour la version pro : 10Gb par utilisateur.

Une autre contrainte importante était liée à l’usage de la Passerelle de Données On Premises. Il existe toujours à ce jour, 2 versions de la On-Premises Data Gateway. Ce qui n’était qu’un addon de Power BI dans un premier temps est devenu un produit à part entière. Produit qui n’est plus réduit a la simple passerelle de Power BI mais qui s’ouvre aux produits PowerApps, flow etc… https://powerbi.microsoft.com/en-us/documentation/powerbi-gateway-getting-started/

Cette passerelle est disponible dans la version gratuite en mode « Personnelle ». Cette version permet de mettre en place une passerelle vers des données On-Premises, sans avoir besoin des droits d’administration de la machine ou du serveur (Yikes…). Un seul utilisateur est authentifié sur cette passerelle, donc pas de possibilité de filtrage lié à l’identité, mais la possibilité de planifier plusieurs rafraîchissements de données dans la journée.

A partir de Power BI Desktop vous pouvez donc créer vos DataSets, nettoyer vos données, construite des visualisations, les sauvegarder au format PBIX avant de les publier dans le service Power BI Gratuit. Vous pouvez continuer à utiliser vos propres Visualisations avancées ou téléchargées depuis la galerie. Vous pouvez ensuite modifier vos visualisations dans le navigateur depuis le service Power BI et assembler vos tableaux de bord. Vous pouvez incorporer vos rapports dans vos sites web (Inter, Intra ou Extra – Attention à la sécurité). Attention la possibilité d’intégration à SharePoint n’est pas disponible dans la version gratuite. Et bien entendu, tout votre travail est toujours consultable depuis les différentes applications mobiles.

Bref : Le plan gratuit est parfait pour un utilisateur unique qui aurait essentiellement besoin de travailler sur ses propres rapports et tableaux de bord sans pour autant avoir besoin de collaborer avec d’autres utilisateurs. Une excellente façon de démarrer sans avoir besoin d’investir. C’est également un plan maintenant mieux adapté au besoin de maquettage.

Le plan Professionnel

Dès que la phase de maquettage est terminée et que vous avez maintenant besoin de partager, collaborer et intégrer ces rapports ou tableaux de bord dans d’autres partie de votre système d’information, le plan professionnel s’impose. Ou encore le plan Premium dépendamment des ambitions, mais j’y reviendrais plus tard dans cet article.

Le plan Pro est intégré dans l’ensemble de services Office 365 E5. Ce qui est cohérent avec le positionnement tout intégré de la suite Office 365 Enterprise 5.

Le plan Pro vous est actuellement propose à titre gratuite pour évaluation pour une période de 365 jours. Il vous suffit de vous authentifier sur le service http://powerbi.com pour vous voir proposer de commencer cette évaluation sans engagement.

Dans le cadre de ce plan Professionnel, vous devrez associer une souscription Pro a tous les utilisateurs qui souhaiterons collaborer. Ce qui, sans passer par une souscription Office365 E5 peut sembler être un handicap mais là encore, le plan Premium permettra de le gommer. Toujours est-il que si mon projet de rapports et tableaux de bord ne vise que le niveau des décideurs de l’entreprise, je peux alors plus facilement cibler mon besoin de souscription.

Concernant la Passerelle de données On Premises, le plan Pro est le seul qui permette son utilisation dans sa version standard (A contrario du mode Personnel). Si cela n’inclus pas les scénarios de haute-disponibilité, le mode complet permet de ne pas se limiter aux seules connexions aux sources de données Locales mais également d’utiliser les fonctions propres à PowerApps et Microsoft Flows. Cette passerelle s’installe sur un environnement 64bits disponible depuis l’intérieur de votre périmètre de sécurité et permet de projeter une source de données locales et la rendre disponible depuis les services En Ligne de manière totalement sécurisé.

Enorme différence entre cette version de la passerelle et la version personnelle, la possibilité de rendre impersonnelle la connexion la source de données. Premièrement, l’utilisateur qui a créé le rapport n’est pas le seul à pouvoir rafraîchir les données. Deuxièmement, les utilisateurs peuvent être identifiés au niveau de la source de données et permet de renforcer la sécurité des données tout en réduisant parfois les volumes en les réduisant à ceux que l’utilisateur peut voir.

Bref : Pas de grands changements finalement dans le plan Pro. Il reste le seul qui permette réellement de travailler de manière collaborative et de partager ses tableaux de bord et rapports à ses collaborateurs. Ce plan est intégré avec la suite Office365 E5 qui permet de tirer avantage de tous les services comme les Groupes Office365 et Microsoft Teams en y intégrant facilement vos éléments powerBI. Avec la version PRO nous sommes dans le service tel qu’il présente un intérêt en production. Nous ne sommes plus dans le cas du test ou du maquettage mais bien de l’usage commercial et professionnel du service.

Le plan Premium

Disponible dès maintenant, cette souscription est nouvelle. Elle répond au besoin de performance sur des sources de données volumineuses et particulièrement lorsque des transformations importantes sont nécessaires. En effet, le modèle tabulaire de la gestion des données dans Power BI implique que les modifications soient alors calculées sur chacun des lignes. Ce qui, dans le cas de données volumineuses ou BigData ou encore des données en temps réel peut représenter un traitement très important nécessitant ou du temps ou beaucoup de puissance machine. Je parle ici des transformations mais cela peut également être valable dans le cas de mesures complexes pouvant mettre en jeux plusieurs tables ou sources de données. Mais le plan Premium couvre bien plus. L’offre SQL Server Reporting Services de 2016 a totalement intègre l’offre de Datazen au sein de la version On Premises de SQL Server 2016 et permet d’ores et déjà pour les clients de SQL Server de réaliser des visualisations avancées de qualité proche de celles proposées par le Service Power BI. Ces clients sont déjà tous habitués au licencing par cœur ou par utilisateurs depuis longtemps et c’est la raison pour laquelle cette offre Premium et son approche par Nœud, par mois reste cohérente. La copie d’écran ci-dessous présente l’outil de calcul proposé a ses clients depuis le site de Power BI pour évaluer le cout du service Premium.

Entendons-nous, le plan Premium n’est pas destiné aux utilisateurs dans le maquettage mais peut au besoin être envisagée en lieu et place du plan Pro si la souscription n’est pas réalisée au travers d’une souscription globale Office 365 E5 et que le volume de données à traiter nécessite de la performance ou l’usage de SQL Server Reporting Services local renommé Power BI Report Server. Ce service est disponible au téléchargement et fera l’objet d’un prochain post pour en couvrir les détails.

Toujours est-il que depuis le nouveau service de reporting de SQL, Power BI Report Server, il est désormais possible d’intégrer certains des rapports délivrés localement dans les tableaux de bord du service Power BI et les rendre donc disponibles depuis les différents clients mobiles ou web.

Bref : Le service Premium est tout particulièrement adapté à une compagnie qui devrait produire des tableaux de bord et rapports destinés à être incorporés à une offre logicielle ou un produit sans pouvoir attribuer de licences aux utilisateurs.

Alors lequel pour moi ?

Comme on le dit souvent, un tableau vaut mille mots 😉

Alors voilà un petit tableau que vous pouvez utiliser pour vous y retrouver. Il n’est pas exhaustif et verra probablement de nouvelles lignes s’ajouter dans les prochaines semaines.

J’espère que ces quelques lignes vous serviront à mieux comprendre les plans et souscriptions de Power BI. D’ici quelques jours je reviendrai plus en détails sur le plan Premium et comment l’offre SQL de Microsoft est en train de radicalement être remaniée pour être plus en phase avec les formes plus récentes des Bases de Données. Cela me permettra de revenir entre-autre, sur le rôle du service Cosmos DB et son utilisation sur la modernisation des applications et services de Microsoft au sein de Microsoft Azure et des suites Office et Dynamics 365.

About Nicolas Georgeault

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans la gestion de la connaissance et dans le design des portails et des architectures d’information plus particulièrement dans le contexte des réseaux sociaux dans un contexte de l’entreprise, Nicolas Georgeault se spécialise aujourd’hui dans la capitalisation de l’intelligence collective de ses clients. Au travers du centre de recherche MuBrain spécialisé dans l’intelligence collective étendue également à l’intelligence artificielle et dans le développement des outils It4.Me, il se concentre aujourd’hui sur l’analyse et de l’écriture automatisé du contenu des réunions et conversations.
MVP SharePoint Server pendant 6 ans, il est aujourd’hui honoré d’être MVP Office Server and Services depuis 2 ans.
Sa vision du futur et ses qualités de conférenciers l’amène régulièrement à partager ses connaissances dans plusieurs ouvrages et publications web ainsi que régulièrement lors de plusieurs conférences et groupes d’utilisateurs au Canada mais également en Europe et aux Etats-Unis.

Check Also

Les premiers pas avec Office365? Retour aux fondamentaux…

C’est un peu de notre faute, à nous « Technologues », mais quand nous pensons et parlons …