jeudi , 13 décembre 2018
Home > Session > l’Intelligence Artificielle chez Microsoft

l’Intelligence Artificielle chez Microsoft

Juste une introduction préparée pour le groupe des Usagers de SharePoint au Québec.

En introduction, ce que j’aime préciser c’est que nous ne sommes pas ici dans la science-fiction. Pas de Terminator ou d’intelligence susceptible de vouloir nous nuire, mais une suite logique aux efforts d’automatisation déjà initiés il y a de très nombreuses années dans une phase d’industrialisation massive. Ce que nous appelons Intelligence Artificielle aujourd’hui n’est encore qu’une application plus poussée de cette automatisation. En s’appuyant sur d’énormes volumes de données désormais stockés sans réelles limites dans le cloud et exploités ici encore sans réelles limites grâce à la puissance de calcul disponible dans le cloud, sans pour autant parler encore de la puissance de l’informatique Quantique, cette mémoire est d’ores et déjà disponible pour faciliter toute forme d’automatisation. Pour peu que votre automatisme puisse être « entrainer » au moyen d’algorithmes de type réseau de neurones, il lui est alors possible d’apprendre un « comportement » sur la base d’un jeu de données d’entrainement et de réagir ensuite sur des données réelles. D’où l’importance aujourd’hui de maintenir des jeux de données de très bonne qualité, car ils sont essentiels au bon entrainement des algorithmes. Et des algorithmes bien entrainés, ça rapporte beaucoup plus que ceux mal entrainés.

J’aime aussi commencer mes présentations sur ce sujet par un sujet que je trouve préoccupant. Le Neurocentrisme.

En tentant de tout expliquer et en tentant de résoudre tous les problèmes en appliquant les principes des réseaux de neurones, on oublie une partie importante de ce qui caractérise l’intelligence Humaine. Se limiter a un seul outil pour répondre à tout ne fait que limiter notre capacité future à utiliser d’autres outils. Les neurosciences ont un impact majeur sur tous les autres champs scientifiques. Il faut en être conscient et ne pas tomber dans le piège. Pensez juste au principe de la Sérendipité. Ce principe existe-t-il encore dans le cadre de la neuroscience ?

About Nicolas Georgeault

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans la gestion de la connaissance et dans le design des portails et des architectures d’information plus particulièrement dans le contexte des réseaux sociaux dans un contexte de l’entreprise, Nicolas Georgeault se spécialise aujourd’hui dans la capitalisation de l’intelligence collective de ses clients. Au travers du centre de recherche MuBrain spécialisé dans l’intelligence collective étendue également à l’intelligence artificielle et dans le développement des outils It4.Me, il se concentre aujourd’hui sur l’analyse et de l’écriture automatisé du contenu des réunions et conversations. MVP SharePoint Server pendant 6 ans, il est aujourd’hui honoré d’être MVP Office Server and Services depuis 2 ans. Sa vision du futur et ses qualités de conférenciers l’amène régulièrement à partager ses connaissances dans plusieurs ouvrages et publications web ainsi que régulièrement lors de plusieurs conférences et groupes d’utilisateurs au Canada mais également en Europe et aux Etats-Unis.