mercredi , 15 août 2018

Sessions

Common Data Model et Service ? Qu’est-ce que c’est ? Comment l’utiliser?

Le Common Data Model de Microsoft (CDM) est le mécanisme de stockage Azure pour la plate-forme d’applications d’affaire de Microsoft. Dans un scenario réel ayant pour but pour une entreprise de type ONBL de construire à moindre frais, une base de données centrale permettant d’évoluer facilement vers une CRM si nécessaire. Cette base centralisée doit permettre aux applications actuelles de rester synchroniser sans couts de développement important mais également de développer de nouvelles applications permettant simplement l’administration de ces nouveaux services comme la gestion des abonnements et leur facturation. Ce développement est effectué facilement grâce à PowerApps de concert avec des utilisateurs sans aucune connaissance en développement. Pour terminer la session, nous montrerons comment certains processus peuvent dès lors être automatises grâce à Microsoft Flow, évalues grâce à PowerBI et étendues d’intelligence Artificielle grâce au services Cognitifs de Microsoft. Beaucoup de contenu, donc on ira très vite alors accrochez vous…

Read More »

La passerelle de données locale

Avec la généralisation du cloud pour traiter des problématiques de stockage de très gros volumes de données mais également la puissance de calcul et de mémoire nécessaires à l’analytique en temps réel, vos sources de données se trouvent On-Prem? Vous souhaitez néanmoins utiliser vos sources de données avec vos services Office 365 ou tout autre service Azure dans le cloud? Au cours de cette session nous reviendrons sur ce qu’est la Passerelle de données locales et nous détaillerons comment elle vous permettra de compléter vos installations Hybrides pour les services de Power BI, Microsoft Flow et PowerApps. A cette occasion, nous découvrirons également le service Azure qui se cache derrière Microsoft Flow: Azure Logic Apps.

Read More »

l’Intelligence Artificielle chez Microsoft

Juste une introduction préparée pour le groupe des Usagers de SharePoint au Québec. En introduction, ce que j’aime préciser c’est que nous ne sommes pas ici dans la science-fiction. Pas de Terminator ou d’intelligence susceptible de vouloir nous nuire, mais une suite logique aux efforts d’automatisation déjà initiés il y a de très nombreuses années dans une phase d’industrialisation massive. Ce que nous appelons Intelligence Artificielle aujourd’hui n’est encore qu’une application plus poussée de cette automatisation. En s’appuyant sur d’énormes volumes de données désormais stockés sans réelles limites dans le cloud et exploités ici encore sans réelles limites grâce à la puissance de calcul disponible dans le cloud, sans pour autant parler encore de la puissance de l’informatique Quantique, cette mémoire est d’ores et déjà disponible pour faciliter toute forme d’automatisation. Pour peu que votre automatisme puisse être « entrainer » au moyen d’algorithmes de type réseau de neurones, il lui est alors possible d’apprendre un « comportement » sur la base d’un jeu de données d’entrainement et de réagir ensuite sur des données réelles. D’où l’importance aujourd’hui de maintenir des jeux de données de très bonne qualité, car ils sont essentiels au bon entrainement des algorithmes. Et des algorithmes bien entrainés, ça rapporte …

Read More »

L'authentification par revendication dans SharePoint 2010

Voici le contenu de la session que j’ai eu la chance de pouvoir animer lors du SharePoint Summit de Québec. L’authentification par revendication, ca vous parle? Si ce n’est pas encore le cas, je vous recommande de vous documenter sur le sujet car cette option sera la seule disponible a l’avenir lors du paramétrage de vos Web Application. Du moins, l’authentification classique restera possible mais en la définissant par PowerShell. 14.4 tout ce que vous voulez savoir sur l’authentification par revendications from Nicolas Georgeault

Read More »